Bastien Doriant

Comment abordez-vous la rencontre de coupe Nationale entreprise ?

Bastien Doriant : On a hâte d’y être maintenant. Depuis le tirage, ce match est dans un coin de notre tête. Pour nos joueurs qui ont joué cette demi-finale l’année dernière, il y a aussi un esprit de revanche d’autant plus que ce sera à domicile. Même si c’est un tirage difficile, nous sommes quand même heureux de jouer le champion de France en titre.
Malheureusement nous aurons quelques joueurs absents pour cause de blessure et d’autres  pour raisons professionnelles ou familiales.
Nike part favori dans cette rencontre, à nous de tout mettre en œuvre pour essayer de rivaliser.

Antoine Blanc : On l'aborde bien, sans pression particulière ni appréhension. On sait que c'est une bonne équipe. On l'a éliminé la saison dernière en demi finale de la coupe nationale football entreprise. Cela avait été assez dur. Nous sommes le tenant du titre et nous avons envie de garder la coupe car cela fait vivre des moments très agréables. On sait que nous sommes l'équipe à battre. C'est déjà le cas dans notre championnat à Paris car la saison passée nous avions gagné nos 27 matchs joués. On prépare cette rencontre le plus sérieusement possible, en respectant notre adversaire.

La saison passée, vous avez déjà été adversaires en demi-finale de cette même compétition, quels souvenirs gardez-vous de cette rencontre ?

Bastien Doriant : Nous avions fait une bonne première mi-temps en contenant très bien cette équipe mais nous n’avions pas réussi à être dangereux pour autant. Ensuite en deuxième mi-temps, nous prenons un but sur coup de pied arrêté suivi d’un nouveau but cinq minutes après. A partir de là le match était plié car nous n’avions pas les armes nécessaires ce jour-là pour lutter avec cette équipe. Nike marquera le 3ème but en toute fin de rencontre, même si ce but reste anecdotique, le score de 3-0 me paraît un petit peu lourd.

Antoine Blanc : Cela avait été un match engagé et disputé. Nous étions tombés contre une très bonne équipe de Secucaf qui était invaincue dans son championnat. On s'attendait à un gros match et ce fut le cas. Nous avions marqué deux buts dans le dernier quart d'heure. Le score ne reflétait pas la rencontre disputée.

Antoine Blanc, ancien joueur de Libourne, Lège Cap Ferret ou encore Blanquefort revient en Gironde avec Nike.

Quelles sont les qualités et défauts de votre adversaire ?

Bastien Doriant : C’est une équipe complète qui n’est composée que de bons joueurs, athlétiques avec pour la plupart une certaine expérience au niveau national, ce qui est important dans ce genre de rencontre. Leurs résultats et leur suprématie depuis maintenant deux ans au niveau régional et national prouvent toute la valeur de cette équipe. Sur le match de l’année dernière, je n’ai vu aucune faiblesse.

Antoine Blanc : C'était un bloc bien en place avec quelques individualités intéressantes. C'était une équipe combative, prête à en découdre avec nous et qui nous a posé beaucoup de problème. C'était une équipe homogène avec des qualités techniques et physiques.

Comment faire la différence sur ce match ?

Bastien Doriant : Nous comptons sur un public nombreux pour nous aider à nous transcender car si nous ne sommes pas à 200% sur ce match, nous n’aurons que très peu de chance de faire douter notre adversaire du jour.

Antoine Blanc : Par rapport à la saison passée, nous avons le voyage à gérer et à digérer. Nous allons partir tôt le samedi matin. Il faudra faire une bonne entame et mettre en place notre jeu afin de surtout ne pas subir. On va là bas pour gagner.

Avez vous un mot à dire à votre adversaire ?

Bastien Doriant : Nous sommes ravis de recevoir l’équipe championne de France en titre, ce match va nous aider à grandir et nous espérons être les premiers de la saison à faire tomber cette équipe de Nike.

Antoine Blanc : Je leur souhaite juste bonne chance. J'espère qu'il y aura un bon spectacle et un bon match. Il faut donner une belle image du football entreprise que je commence à découvrir et qui est une compétition intéressante. Bon match à vous mais j'espère qu'on gagner quand même !