© Marie-Laure Julian

Il y a deux ans, l'US Gradignan et le FC Malartic donnait naissance au FC Gradignan. Et en autant de temps, le nombre de licenciés à quasiment doublé. Une augmentation qui devrait se poursuivre car actuellement le nécessaire est fait afin de développer une section féminine.

Ainsi, Paul Comet, directeur sportif et Auguste Guibert (responsable section féminine) ont choisi de faire appel à Laurent Queyret, ancien entraîneur adjoint de Frédéric Parisot au Stade Bordelais (CFA) comme entraîneur.  Et ils sont ambitieux dans leur projet : "nous souhaitons développer le football féminin, créer une école de foot féminine et devenir un des clubs référents du foot féminin aquitain en tentant que l'équipe fanion atteigne le régional 1", indiquent Paul Comet et Auguste Guibert.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les dirigeants ont recruté en fonction de leurs objectifs : Cloé Guillem, Soraya Boukeloua, Anaïs Feillard, Océane Blanc Le Roux, Audrey Souletis, Ketlyn Martins et Louna Benabdelouhab, qui évoluaient jusque là à Mérignac Arlac ont rejoint le club gradignanais.

Soraya Boukeloua, ancienne capitaine du FCMEA, indique avoir été sensible à ce projet : "c'est un projet très intéressant. On repart de zéro mais on a déjà connu. On aura de belles installations, au Clos des Viviers. On va mettre les moyens pour arriver à atteindre les objectifs. Etre entraînées par Laurent Queyret sera intéressant, son expérience va nous aider". Les recrues n'ont pas hésité à venir malgré qu'elles vont rejouer au plus bas niveau. "Notre objectif est de reprendre du plaisir, de partir sur un autre challenge et d'y arriver. Nous avions envie de nous retrouver ensemble et avons fait le choix de Gradignan. J'ai déjà connu cette situation à Arlac. On était parti de zéro, on a construit une école de foot", termine-t-elle.

Une page se tourne pour elle, qui était à Mérignac Arlac depuis 22 ans mais aussi pour Audrey Souletis présente depuis 10 ans.