Aurélien Pouey (Cestas) : "Cela nous donne une chance d'exister"

Cestas tient sa deuxième victoire de la saison, contre Niort. Aurélien Pouey, attaquant de Cestas auteur d'un doublé, revient sur ce match.

0
© Marie-Laure Julian

Cestas n'avait pas connu la victoire depuis le 25 août dernier. Une seule et unique victoire en championnat contre Chauray. Lors de la dernière journée, c'est un déplacement à Niort B qui attendaient les protégés de Laurent Abribat. Une rencontre pas simple à négocier contre une équipe de haut de tableau. A l'occasion, Aurélien Pouey, attaquant, reconnait qu'un système de jeu différent a été mis en place : "trois défenseurs, quatre milieux défensifs, un binôme offensif et moi en pointe. Et cela avec des consignes strictes pour les 45 premières minutes. Il fallait jouer plus haut. On savait que c'était une des meilleures équipes de la poule et si le résultat était défavorable, ce serait logique. On a tenté un coup de poker car on n'avait rien à perdre. Et cela s'est avéré gagnant. Nous étions tous au diapason, tous solidaires et conquérants".

Cestas a ouvert la marque par Benquet avant que Niort n'égalise. Le score est donc de 1-1 à la mi temps. "Niort avait un peu plus le ballon, indique l'attaquant. Alors Laurent (NDLR : Abribat) a fait quelques réglages à la mi temps. Mais, Niort marque un deuxième but, un coup derrière la tête pour nous".  Cestas ne baisse pas les bras, au contraire : "sur un corner pour nous, après un cafouillage Niort réclame un faute. Je suis au bon endroit au bon moment et j'égalise. Je pousse le ballon au fond. Puis, sur un coup franc de Brice Maso à la 70e je marque le troisième. Il restait encore une vingtaine de minutes à jouer. On est libéré à la 90ème minute grâce à Brice Maso qui gagne son face à face et inscrit le quatrième but".

Voilà une victoire qui fait du bien au moral et rassure les troupes. "on a rivalisé sur la deuxième mi temps et on se rassure sur deux points : notre capacité de marquer et aussi sur le plan athlétique. Jusque là, on souffrait en fin de match en encaissant des buts : Arlac, Anglet, Bressuire... Là on a été costaud et on marque à la 90ème".

Maintenant, Cestas est rassuré et sait qu'il peut rivaliser avec les grosses cylindrées de la poule. Mais l'attaquant se veut prudent : "est ce que l'on sera capable de reproduire cette prestation tous les week-ends ? Laurent avec le staff ont fait un pari gagnant. Nous avons bien répondu en gagnant face à une équipe dont plusieurs joueurs faisaient partie du groupe Ligue 2. Cela nous donne une chance d'exister en N3 et cela fait du bien au moral. Le groupe vit bien, travaille avec un objectif de gagner quelques points pour se maintenir".

Place désormais à un peu de repos puisqu’il n'y a pas de N3 en ce week-end. Et Aurélien Pouey de savourer : "comme dit Laurent, on repousse de 15 jours les emmerdes. Mais cela est toujours bien de travailler après une victoire. C'est toujours mieux avec un moral au beau fixe car on commence à inverser la spirale". Pour le prochain match, ce sera un déplacement à Lège-Cap-Ferret.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here