© Marie-Laure Julian

Quel bilan faites vous à la trêve ?

Le bilan à la trêve me semble conforme aux attentes de début de saison avec trois victoires, deux nuls, quatre défaites. Nous découvrons la R2, avec un groupe issu des dernières montées, même si le niveau est assez hétérogène, dû à la réforme, je pense que nous sommes à notre place.

Quelles sont les satisfactions ?

Les satisfactions sont nombreuses avec d'abord trois victoires et un nul en 4 matchs à l'extérieur, une équipe très disciplinée et efficace en déplacement.
Ensuite, un groupe très agréable à coacher, de plus en plus à l'écoute, une bonne ambiance de travail et de camaraderie et des garçons qui s'affirment collectivement. Et aussi, un soutien plus affirmé des dirigeants en direction des joueurs.

Et les déceptions ?

Les motifs de déceptions sont assez simples : cinq matchs à domicile, zéro victoire et 1 nul, le reste des défaites.
Des matchs perdus souvent sur des détails que nous gérons moins bien qu'à l'extérieur liés au fait que nous manquons de créativité et d'efficacité et moins d'application dans le replacement et l'équilibre.

Quel est votre objectif de la deuxième partie de saison ?

Pour la deuxième partie de saison, que les joueurs prennent conscience de leurs capacités, de leurs qualités et qu'ils cherchent à être performants et réguliers pour vouloir se rapprocher des équipes plus expérimentées pour les dépasser dans l'avenir.
Je n'ai pas d'appréhension particulière, car je prends beaucoup de recul sur les aspects liés à la compétition, je prends énormément de plaisir à être avec eux et j'essaie de les accompagner du mieux possible.