Landiras lors du stage de cohésion en début de saison. Crédit photo : Fraternelle de Landiras

Quel bilan faites vous à la trêve ?

A la trêve au niveau comptable nous sommes en retard pour notre objectif maintien. Cela est dû à un apprentissage difficile à ce niveau là mais les derniers matchs ont été prometteurs.

Quelles sont vos satisfactions ?

La satisfaction est d'avoir un groupe travailleur et motivé qui ne lâche rien.

Et les déceptions ?

Ce sont les points perdus par manque de rigueur car le groupe a eu du mal à intégrer que le fait de monter en département 1 impose beaucoup plus de concentration à tous les niveaux. Et ce n'est pas faute de leur avoir répété...

Quel est l'objectif de la deuxième partie de saison ?

C'est de continuer à progresser et rester dans la continuité des deux derniers matchs pour essayer d'intégrer le milieu de tableau.

Est-ce qu'il y aura des ajustements dans l'effectif ?

L'effectif qui est composé à 80 % de jeunes issus de notre école de foot restera stable mais la porte reste ouverte aux joueurs pouvant apporter un peu de qualité et de maturité à ce groupe mais l'état d'esprit reste un critère de sélection primordial.