Secucaf l'emporte force de combativité face à l'A.P.S.A.P

Samedi 5 janvier, après un match maîtrisé, la Secucaf Bordeaux se qualifie pour les huitièmes de finale de la coupe nationale entreprise, en venant à bout 2-0 des parisiens de l'A.P.S.A.P Emile Roux de Limeil Brevannes. C'est donc parti pour la phase de poules tant attendue, qualificative pour les quarts de finale

0

Sur la belle pelouse du Stade Delhomme à Blanquefort et devant un public nombreux estimé à 150 personnes environ, la Secucaf dans un bon jour ne s'est pas laissée inhiber par l'enjeu face au club tombeur du tenant de la Coupe au tour précédent, le FC Nike.

En effet, durant toute la rencontre les joueurs du Président Didier Buisine et des coachs Olivier Laffont et Kaoussou Kanté ont montré une combativité de tous les instants et de solides ressources tant physiques que morales.

S'appuyant sur sa solide base défensive autour des chevronnés Giani Casagrande, Gaël Despujols, Max Barreau et Anthony Millet notamment, les jeunes et rapides joueurs à vocation offensives ont semé souvent la zizanie face à une équipe qui ne se révéla dangereuse qu'à de rares occasions, Mathieu Costes l'excellent gardien local, repoussant joliment le seul tir cadré adverse à la 11ème minute.

Après cette alerte, à la 15ème minute, sur un coup franc direct des 25 mètres face aux buts, Julien Larroude expédia un boulet pleine lucarne de l'excellent Frédéric Guidet qui ne pouvait que constater les dégâts.

Ce but allait faire très mal à l'ASASP Emile Roux qui allait plier de nouveau à la 30ème minute sur un raid côté droit du même Julien Larroude qui fixa le gardien avant d'adresser une offrande à Valentin Magimel qui doubla la mise.

Dés la reprise, la Secucaf se permettait même de prendre résolument  le jeu à son compte et aurait pu aggraver le score à la 68ème minute, lorsqu'un défenseur repoussa du bras décollé le ballon pleine surface, sans que l'arbitre (masqué ?) ne bronche.

Si les Parisiens tentaient bien de s'approcher des buts girondins en fin de match ils ne parvinrent jamais à être se créer des occasions nettes, notre défense repoussant toutes les velléités.

L'un des premiers objectifs du club de la Secucaf Bordeaux, actuel leader de la relevé D1 entreprise, est donc atteint avec cette qualification pour la phase de poules de cette originale et motivante Coupe Nationale, qui va permettre aux deux premiers des quatre poules de quatre de se qualifier pour les quarts de finales après trois rencontres aller retour sur tout le territoire. Après la joie de la qualif, on passe donc déjà à l'attente du tirage au sort et des six rencontres de haut niveau qui vont suivre.

A signaler que deux autres équipes girondines se sont brillamment qualifiées pour ces huitièmes de finale, l'UBM (ex Municipaux de Bordeaux) et NOBI NOBI. Un grand bravo au football d'entreprise girondin pour cet excellent résultat d'ensemble.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here