© AS Le Taillan

Quel est votre bilan à la mi saison ?

Le bilan est assez positif, nous sommes toujours qualifiés en coupe Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde Seat Skoda. En championnat, nos résultats nous ont permis de nous placer deuxième avec deux matchs de retard sur le premier et un sur les troisièmes et quatrième.
En début de saison, nous aurions évidemment signé pour ce type de bilan. Il faut cependant rester lucide, car nous n'avons joué que huit matchs et que le niveau de la poule est très homogène. Nous n'avons connu aucun match facile. Le plus dur s'annonce, il nous appartient de continuer à travailler pour essayer de rester le plus haut possible.

Quelles sont vos satisfactions ?

Indéniablement, l'état d'esprit du groupe : volontaire, à l'écoute et compétiteur. Tout le monde tire dans le mêmes sens. Un bon quart du groupe est nouveau et pourtant nous faisons preuve de beaucoup de solidarité à l'instar de certains matchs où ce supplément d'âme nous a fait gagner. La satisfaction vient aussi des résultats encourageants de nos équipes réserves ainsi que des U19, là aussi il y règne un très bon état d'esprit et les passerelles sont nombreuses.
"Le bien vivre pour bien jouer" doit continuer à être notre mot d'ordre.

Et les déceptions ?

Là aussi sans hésiter, les conditions de jeu. Tout d'abord d’entraînement, trois mois sans terrain à alterner la boue, le sable et les citys stades. J'en profite pour remercier au passage le club de Blanquefort pour le prêt de son terrain stabilisé, la municipalité du Haillan pour les citys et d'autres clubs (Médoc Océan, Arsac le Pian, Parempuyre) qui ont essayé de nous aider. Heureusement, nous avons enfin notre terrain synthétique pour les entrainements. Cependant tous ceux qui sont venus jouer chez nous ont pu constater le mauvais état de notre terrain principal. J 'ai bien peur que nous ne cumulions encore des matchs en retard dans les mois à venir.

Comment abordez vous la deuxième partie de championnat et avec quel objectif ?

Nous aborderons cette deuxième partie avec humilité, prudence et sérieux. Il faudra beaucoup travailler pour essayer de rester dans le haut du classement.
Les équipes commencent à se connaître et on a vu que le dernier pouvait battre le premier. Pour notre part nous nous battrons avec nos armes mais quoiqu'il arrive chaque match sera joué pour être gagné.

Est ce qu'il y aura des ajustements dans l'effectif ?

S'il doit y en avoir, nos ajustements se font en interne avec l'équipe réserve et les U19 car nous sommes un petit club et nous n'avons aucune prétention à recruter des joueurs. Mais à l'inverse tout joueur prêt à s'inscrire dans un projet sportif et humain serait évidemment le bienvenu.