Photo archives © Marie-Laure Julian

En l'empotant au terme d'une séance de tirs aux buts, l'US Lège Cap Ferret retrouvera la finale de la coupe régionale. Par le passé, Lège Cap Ferret a reporté trois coupe d'Aquitaine mais aussi la toute première coupe Nouvelle-Aquitaine, en juin 2017.

Pour cet exercice 2018-2019, et un championnat de national 3 plus que satisfaisant avec une deuxième place, les joueurs de Jean-Luc Gautier sont aussi parvenus à faire ce joli parcours en coupe, et cela malgré un groupe amputé par de nombreuses absences dues aux blessures et à la fatigue accumulée avec l'accumulation des matchs. Ainsi, lors du déplacement à Chauvigny, le technicien a aligné deux joueurs de la réserve et deux U18. "Seuls les onze titulaires appartiennent au groupe de la première. Ce match a été compliqué car il y avait beaucoup de vent et nous n'avons pas pu développer notre jeu comme à notre habitude. Il y a eu beaucoup de largesses défensives des deux côtés et les attaques ont pris le pas sur les défenses", indique Jean-Luc Gautier.

Cela explique ce nombre de buts inscrits : six, trois de chaque côté obligeant ainsi aux deux formations d'en découdre avec une séance de tirs aux buts. Une habitude un peu en cette saison, qui a permis au groupe de bien gérer la séance. Mervan Salman a fait le job en arrêtant une frappe adverse. Désormais, Lège Cap Ferret jouera la coupe Nouvelle Aquitaine contre le Stade Poitevin, qui a éliminé Mérignac Arlac. Et avec la ferme intention d'aller au bout. "Ce trophée est important pour les dirigeants. On sait qu'à ce niveau, le club a beaucoup de trophée. On va essayer d'en ramener un de plus à Lège !", conclut le technicien.