Les saisons se suivent et se ressemblent à Cadaujac. Comme l'an passé, les protégés de Ludovic Dubuc ont très mal commencé la saison. "Lors de la saison dernière, en janvier nous avions 5 points. Cette saison 8 points en décembre. Les débuts de saison ne sont pas mon fort en tant qu'entraîneur. On aurait préféré faire un meilleur début de saison", indique l'entraîneur.

Mais malgré ce début de saison compliqué, Cadaujac joue à nouveau la montée en fin d'exercice, tout en étant leader en ce ois de mai 2019. Une place subtilisée à Saint Laurent Cocarde dimanche dernier. Lors du dernier match contre Caudéran, Ludovic Dubuc indique "on est mené rapidement au bout de 10 minutes de jeu sur une petite erreur du gardien qui dégage du côté de l'attaquant seul. Cela faisait longtemps que l'on était pas mené. On égalise sur pénalty à la 35ème minute. Ensuite on rentre boosté contre un adversaire solide. Un de leur joueur écope d'n carton rouge à la 75ème. On a alors plus d'occasions sans conclure mais à la 90ème on termine le boulot, un but qui non a délivré".

Au terme de la rencontre arrive la bonne surprise : "On a tous regardé Foot Gironde et on a vu la défaite de Saint Laurent Cocarde qui nous propulse premiers de la poule actuellement mais il reste encore deux matchs. A nous de continuer sur la lancée avec les mêmes intentions. On sait que cela peut aller vite dans l'autre sens. Saint Laurent Cocarde avait 20 points d'avance sur nous et nous avons pu les rattraper. Nous sommes revenus de loin. Nous avons réussi à enchainer les victoires une belle série".

Il reste deux matchs à Ludovic Dubuc et ses coéquipiers avant que la saison ne se termine et Cadaujac aura comme adversaires Bruges et Sant Aubin Médoc "des maths pièges où il ne faut pas se relâcher sinon il peut y avoir des mauvaises surprises".

Alors si l'objectif de début de saison était le maintien "car avec la réforme des championnats départementaux on savait que la D1 serait encore à un meilleure niveau que la saison passée", Ludovic Dubuc reconnait que "l'appétit vient en mangeant". Ce dimanche, pour le match conter Bruges, l'entraîneur joueur sait qu'il faudra aborder cette rencontre avec "sérieux. Il ne faut pas relâcher maintenant. Tout le monde est concentré pour gagner. Ce n'est pas simple car maintenant on nous attend".