© D. Poleya

Dimanche dernier, Gradignan recevait Eysines pour le compte du quatrième tour de la coupe de France féminine. La saison passée, la même affiche avait eu lieu. Et la hiérarchie avait été respectée.

Alors, en ce mois d'octobre 2019, la rencontre avait un petit goût de revanche pour les hôtes. Pourtant, la rencontre a mal débuté pour Gradignan. Au bout de quinze minutes de jeu, les protégées de Laurent Queyret ont encaissé un but. Mais, elles ont su réagir pour égaliser puis prendre l'avantage. Sur cette rencontre, la capitaine Océan Blanc-Leroux indique que "c'était dur physiquement. Nous n'avons pas l'habitude de cet impact".

Gradignan a tenu toute la deuxième période sans encaisser de but, lui permettant de se qualifier pour le premier tour fédéral. Alors, au coup de sifflet final, la joie a été à son apothéose : "Je ne pensais pas que nous y arriverions car nous avons souffert. Je suis heureuse qu'on y soit arrivé. Nous avons eu le mental et la solidarité nécessaire. Le discours de notre entraîneur à la mi temps nous a servi aussi. Je suis fière d'être capitaine de cette équipe".

Cette rencontre était particulière pour Océane Blanc-Leroux puisqu'en face se trouve sa grande soeur, de sept ans son ainée. C'est en grande partie grâce à elle qu'elle est à son tour sur le terrain : "je la suivais dans la poussette sur les tournois quand j'étais petite", se souvient elle. Sur cette rencontre, elles se sont souvent croisées l'une étant défenseur centrale, l'autre étant milieu offensif. "J'avais peur de lui faire mal alors je n'allais pas au contact comme je peux le faire contre une autre personne. Je ne peux pas jouer contre elle comme contre une adversaire normale", ajoute-t-elle.

Place désormais au prochain tour dont le tirage aura lieu le 6 novembre prochain que le groupe attend avec impatience. "On sait que les grosses équipes vont rentrer et cela pourra être des matchs physiquement difficiles", indique la capitaine qui aimerait tut de même passer un tour de plus. D'autant qu'en fonction de l'adversaire, les matchs pourront apporter beaucoup au groupe dans son objectif de montée en régional 1. Et c'est pourquoi la concentration est désormais de mise pour le retour du championnat ce dimanche à Talence.