Ce jeudi avait lieu le tirage de la coupe de France féminine. Paul Comet et Auguste Guibert responsables techniques de la section féminine du club étaient présents au tirage. Voici la réaction de Paul Comet :  « Il était important pour nous de recevoir à Gradignan ce match, c’est chose faite. L’engouement autour de l’équipe est vraiment intéressant et les filles s’en inspirent chaque week-end pour réaliser de belles performances. Nous allons œuvré pour faire de ce jour une grande fête, avec l’ensemble du club et des sympathisants. Peu importe l’issue du match, il restera une référence et permettra une fois de plus de faire rayonner notre jeune club du FC Gradignan. Ce tirage n’est pas simple, une équipe de division supérieure (R1 ligue Centre-Val de Loire), première ex-æquo de son championnat qui plus est. Il s’agit d’un club historique sur la scène féminine. Une de nos joueuses, Kétlyn Martins, a notamment évoluée là bas pendant près de 15 années. De notre côté, nous continuons notre chemin. Nous ne devons pas oublier d’où nous venons. Il y a deux ans jour pour jour, nous n’avions qu’une équipe à huit qui évoluait à l’époque en Départemental 2 soit le plus bas niveau existant. Nous concédions d’ailleurs de lourdes défaites durant cette période... Le travail effectué par le coach Laurent Queyret depuis son arrivée il y a un an et demi a permis d’aboutir à cette belle aventure que nous vivons en ce moment avec la Coupe de France. En ce qui concerne le match, je pense que cela va être certainement le plus gros défi depuis notre création, mais les joueuses travaillent dur et je n’ai aucun doute sur le fait qu’elles seront prêtes le jour J. Je suis persuadé qu’elles ne lâcheront pas le morceau et qu’elles sauront nous représenter tous fièrement. Le reste, c’est la magie de la Coupe de France qui le dira »