"Tout d'abord j'espère que tous les acteurs du football girondins vont bien.

Me concernant j'ai passé mon confinement au travail car je suis personnel soignant du coup depuis l'arrivée du Covid-19 je me suis retrouvé en première ligne comme mon ami Kévin Pirs de l'US Bouscat (auquel je fais un coucou).

Je partage mes journées entre le groupe de biologie médicale pour lequel je travaille (nous effectuons du transport de sang et d'organes). Ce groupe qui a connu une croissance d'activité car il a été mandaté pour organiser les drives de dépistages et transporter les test de dépistage Covid-19 vers les centres d'analyses. Une fois ce travail terminé et si besoin je viens renforcer les effectifs des SAMU de la région qui en ont besoin notamment pour répondre aux appels d'urgence des Centres 15 ou pour la réponse au secours d'urgence mais également pour organiser la logistique lors des transferts de patients comme par exemple les TGV médicalisés du fait d'être membre de la Réserve Sanitaire "spécialisé transport sanitaire et logistique"

Sur le plan sportif, en tant que Directeur Sportif, je reste en contact avec mon Président pour traiter et gérer les dossiers du club. Je travaille sur le recrutement de nouveaux éducateurs, de joueurs / joueuses et sur le programme pédagogique de la saison prochaine donc après mes longues journées de travail ou pendant mes repos l'ordinateur, la tablette et le téléphone portable chauffe énormément. En résumé, je n'ai pas vu passer mes journées pendant le confinement et même si le football et le terrain me manquent, je prends mon mal en patience car se protéger c'est aussi protéger les autres mais c'est surtout nous protéger à nous le personnel soignant et ainsi éviter de nous donner encore plus de travail. Alors les ami(e)s patience même si le déconfinement est là, continuons de respecter les mesures barrières pour que l'on puisse se retrouver rapidement sur et autour des terrains de football".