L'ES Fronsadais. © ES Fronsadais
Laurent Guillemassy, entraîneur de l’ES Fronsadais qui reçoit Faux (D1)

« Rencontre qui dans un premier temps nous situe sur un même pied d’égalité par rapport au niveau D1. Ensuite, nous avançons dans l’inconnu car il s’agit d’une équipe qui par le passé à été confrontée à notre club et nous nous attendons à un match serré. Dans un second temps, notre objectif étant de se qualifier en tentant de réaliser une prestation honorable »

Patrice Benquet, entraîneur de Caudrot qui reçoit Boucau Elan (R2)

« Très heureux de jouer une R2, de plus à la maison. Espérant pourvoir le jouer étant donné que l’on a plus droit aux vestiaires. Pas simple. Nous jouerons notre jeu habituel, avec, il le faudra, beaucoup de concentration.
Nous avions l’année dernière tenu la dragée haute à Portes Entre deux Mers R1 qui avait  égalisés à la dernière minute et nous avions perdu aux tirs aux buts.
Une seule chose prime, laisser une belle image de la Vaillante« .

Mathieu Grellaud, entraîneur de Cubnezais qui reçoit Royan Vaux (R1)

« Tirage difficile face à une R1 surtout au pied du quatrième tour de la coupe de France qui donne accès a la récompense des maillots. Dans tous les cas, ça reste un beau tirage pour notre club, ça sera un match de gala. Maintenant on va travailler cette semaine avec envie et caractère pour essayer de créer l’exploit.  Qui sait la magie de la coupe de  France peut se réaliser.  Dans tous les cas cela restera un bon souvenir avec plein d’expérience. Le petit poucet peut-il devenir grand ? … Mes joueurs le méritent tellement »

Simohamed Bacha, entraîneur de Bruges qui reçoit La Couronne (R3)

« Tirage intéressant puisque que l’on reçoit ensuite c’est une troisième équipe évoluant en Charente. Cela nous a réussi sur les deux premiers tours où l’on a sorti des équipes hiérarchiquement au-dessus.
Il ont sorti une équipe de R1, Lormont, que je connais très bien donc ça doit être une belle équipe. Mais là c’est un tour spécial car pour les joueurs c’est le tour juste avant les maillots donc à eux de se transcender pour aller les chercher« .