© Le Taillan
Sur le début de saison, vous avez réalisé un sans faute avec 4 victoires en 4 matchs. Comment expliquez vous ce beau début ?

Le travail, la dynamique de l’an dernier, les regrets de l’an dernier, l’arrivée de nouveaux joueurs…
A mon avis les facteurs sont multiples. Une chose est sûre, nous sommes sortis très frustrés de la saison dernière et ses conditions d’accession mais au lieu de s’apitoyer les joueurs ont décidé de repartir ensemble pour faire une belle saison. Alors on a bossé, en juin d’abord avec des séances adaptées puis en août avec 4 entrainements par semaine. Nous avons également enregistré l’arrivée de plusieurs nouveaux joueurs de qualité, ce qui a amené une certaine fraicheur et renforcé la concurrence. De plus, en ce début de saison inédit, j’ai porté une attention particulière sur l’état physique des joueurs, quitte à alléger leur séance ou en mettre certains au repos le dimanche (à leur grand regret parfois !). J’ai donc déjà fait jouer une vingtaine de joueurs.
Tout ceci cumulé avec un soupçon de réussite doit pouvoir expliquer notre bon début de championnat

Cette bonne dynamique est stoppée par un nouveau confinement, une déception de la casser ?

La déception concerne plutôt l’arrêt de la pratique du football en général. Le manque est pesant. On a gagné 4 matchs certes mais cela ne veut pas dire qu’on allait gagner le cinquième. Je ne peux rien changer à la situation alors il va falloir s’adapter, on va travailler et réfléchir par étape, par cycle. Pour faire un parallèle avec l’école, on a un bon bulletin au premier trimestre. Il en reste 2 autres.

Quel est l’objectif du Taillan cette saison ?

Continuer à être un club structuré et chaleureux où le respect et la cohésion sont des mots  d’ordre. Les conditions sanitaires actuelles n’y sont malheureusement pas propice. Sportivement, l’objectif pour nos équipes réserves est le maintien en D1 et D3. Concernant l’équipe première, chaque année j’ai pour objectif de faire mieux que la précédente. Cela signifierait cette année obtenir l’accession en R2 qui nous fuit depuis 2 ans. Mais à la fois, il est difficile de se projeter vu que rien n’est établi à ce sujet. On se fixera donc des objectifs à la semaine, et on verra bien à la fin.

Qu’avez vous mis en place auprès du groupe pour que l’activité ne cesse pas totalement et les garder concernés ?

J’ai donné un programme  athlétique aux joueurs de trois séances par semaine sur un mois, par la suite on s’adaptera en fonction des nouvelles mesures.
Au-delà du physique, garder le lien est primordial. Il est important d’entretenir le  groupe en tant que tel, nous avons un groupe whatsApp qui réunit (pour l’occasion) staff et joueurs. L’ambiance y est plutôt bon enfant et cela fait du bien par les temps qui courent..
Espérons que nous pourrons  tous retrouver les terrains rapidement et en bonne santé.